Les Établissements Vanderveken

 ont été créés à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale par Annie et son frère Louis Vanderveken, ainsi que Steve Grant. Situés à Woluwé-St-Lambert à Bruxelles, ces établissements ont cru sous la direction d’Annie Vanderveken, une femme exceptionnelle qui comprenait que la détermination est un élément clé du succès. Sa philosophie personnelle, son style de vie et sa grande capacité de travail ont servi d’inspiration à tous ceux qui l’ont connu et ont fini par faire d’elle un personnage célèbre sur la scène Bruxelloise.

Pendant les années difficiles de la reconstruction d’après-guerre, Annie a très vite compris que la société est poussée par la demande. Avec la coopération de Grant Motors de Londres, les Ets. Vanderveken ont collectionné et vendu les pièces réutilisables des véhicules militaires mis hors service par les armées britannique et américaine. Les liens avec le côté britannique de l’entreprise ont fini par s’amoindrir, et les Vanderveken se sont tournés vers l’achat/vente de voitures de luxe et de sport datant du début du siècle. Ces voitures étaient très en demande aussi bien du côté des collectionneurs Belges que de celui des collectionneurs britanniques. Le garage de Bruxelles s’est aussi spécialisé dans la récupération de pièces réutilisables. C’est dans ce milieu que le fils d’Annie, Paul Grant, a été élevé.

Pendant les années 70, Paul Grant se voit doté davantage de responsabilités dans l’entreprise familiale et sous sa direction les Vanderveken ont commencé à vendre des voitures de plus en plus prestigieuses, proposant un catalogue permanent de voitures ‘ancêtres’ ainsi qu’une collection de grande qualité aux enthousiastes Belges et étrangers. Aujourd’hui Paul Grant continue à gérer l’entreprise familiale, récemment aidé par son beau-fils Laurent Dassel. Les Ets. Vanderveken, déjà fort connu en Belgique, sont réputés internationalement, ce qui représente l’ultime récompense pour leurs efforts.

Paul Grant

 est un homme qui prend énormément de plaisir à rassembler ses amis autours de son feu ouvert, leur rappelant ainsi des souvenirs de bonheur du temps passé. Avec son incroyable joie de vivre, il partage sa passion pour les voitures historiques avec tous ceux qui veulent bien l’écouter. L’histoire familiale relate qu’il est né dans un milieu dominé par l’automobile. Pendant ses vacances, le jeune Paul Grant prenait plaisir à découvrir la mécanique, apprenant par ses propres moyens à améliorer la performance de ses voitures. Ainsi, en récupérant des voitures de la casse, parvient-il même à gagner le championnat de Belgique de rallye 4x4 au volant d’un Daf Marathon-Gordini. Propriétaire d’une Copper S qu’il emploie lors des slaloms et des rallyes, il a aussi manié une M.G.B. prototype préparée par le carrossier Bruxellois Jacques Coune.

Mais les besoins de l’entreprise familiale ont exigé que Paul Grant tourne son attention vers le développement de ses activités professionnelles, tel le démantèlement de voitures, utilisant certaines pièces pour la réparation d’autres, et vendant le reste comme pièces de rechange. Grâce à son extraordinaire intérêt combiné avec sa vaste expérience dans le domaine, il a pu se consacrer à l’achat, la vente et la maintenance de voitures historiques de luxe. A travers le temps, le garage a vu passer des voitures remarquables tel une Talbot Lago, une Lemans, une BMW 328, une Bugatti Type 37 et quelques Amilcar 6-cylindres de compétition, pour n’en mentionner que les plus prestigieuses.

Mais Paul Grant n’a jamais oublié sa passion pour la compétition. Avec son épouse, Mary, il a pris le départ de plusieurs évènements historiques organisés par les clubs Britanniques, au volant de deux Amilcar 6-cylindres.

Paul Grant est un homme précieux et rare qui sait créer des réseaux. Il ne se limite pas à la simple vente de voitures auprès de ses clients. Il préfère plutôt initier tous ceux avec qui il entre en contacte dans la grande communauté des collectionneurs d’ancêtres ainsi qu’auprès des enthousiastes de courses historiques. Où qu’il aille, il peut toujours compter sur un ami, ou l’ami d’un ami.

Laurent Dassel

, le fils de Mary Grant, elevé dans une famille qui a consacré sa vie aux voitures antiques de sport et de luxe, gère aujourd’hui l’entreprise aux côtés de Paul Grant et représente donc la troisième génération à perpétuer la tradition familiale. Avant de se joindre aux Ets. Vanderveken, Laurent étudie l’économie, ce qui lui donne des connaissances indispensables en matière de gestion. Il a été brièvement tenté par une carrière dans l’hôtellerie mais sa passion pour les voitures s’est avéré être trop forte. Impossible d’imaginer une vie dépourvue des sensations d’adrénaline liées aux ancêtres ! Laurent prend part à la gestion de l’entreprise familiale depuis 1995, à la grande joie de Paul Grant et de la fondatrice des Ets. Vanderveken, Annie Vanderveken.

Sans hésiter, Laurent a entrepris le défi d’acquérir une expertise fondamentale de techniques complexes, mettant la main à la pâte pour améliorer ses connaissances techniques. Cinq ans plus tard, en 2000, il prend en charge la gestion de l’administration et de la vente. Sa compétence en informatique et sa perception des techniques de marketing via Internet le mènent à créer le premier site web de l’entreprise. Derrière une sincère gentillesse et une charmante composition se cachent l’expertise et la vision avec lesquelles il va forger l’avenir des Ets. Vanderveken.